L’axe du monde, méditation

Bleu

Des menhirs, des dolmens, des cairns, des formes qui évoquent la puissance, le fini et l’infini. Nos parents ont dressé des monuments qui nous parlent. C’était peut-être il y a 6000 ans, si l’on divise par une vie de 40 ans, (une génération qui voit ses petits enfants) on obtient 150 générations ! Les parents de nos parents de nos parents… 150 fois, ces parents nous tiennent la main. La méditation existe avant le temps. Le Yoga est un vestige de la préhistoire, un savoir transmis de main en main par l’expérience de l’espace, du souffle et du geste.

Les mégalithes évoquent l’axe du monde et les énergies. Chaque arbre, chaque vague, chaque reflet évoque des axes et des énergies. C’est l’expérience que nous avons de ces axes et de ces énergies qui nous réuni. Cette expérience est dans l’instant, à l’origine de la conscience.

Les entrelacs de courbes et de spirales évoquent les axes verticaux et horizontaux, les variations, les relations entre le fini, l’infini et l’indéfini. Les axes sont autant dedans que dehors, il ne s’agit pas de les approprier, ni de le manipuler. Ce que l’on peut apprendre, c’est à percevoir les axes, là où nous sommes et là où est l’autre. Pour cela il est d’abord nécessaire de percevoir les tensions qui voudraient mettre l’axe plus haut, plus loin, plus rapide ou plus lent. Tensions transmises ou inventées par les égos. L’attention silencieuse et quelques exercices permettent aux mémoires biologiques d’évoluer et de laisser la place au présent.

La verticale, comme l’horizontale sont des réalités de la nature. Chaque brin d’herbe est une expression, toute fleure est une manifestation, le mouvement d’une paupière, d’une bouche sont des prolongements.

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Au-delà des perceptions !

La Seine, le 05/05/2020 à 20:11, du Pont des Arts, 48°51’29 »N, 2°20’13 »E

L’attention non orientée devient pluridimensionnelle : le corps entier entend, voit, goûte, perçoit. Au-delà des perceptions apparaît votre présence. Entendre et voir se dissolvent dans cette présence, vous ne faites plus qu’un avec elle. Il n’y a plus ni sujet qui voit, ni objet qui est vu, mais seulement l’un.  (d’après Jean Klein)

Stage:

Mouvements et méditations

17 au 21 juin 2020

Abbaye Saint Jacut de la mer

pour vous inscrire, cliquez ici

Confinement et tranquillité

Le Yoga rassemble et libère. Ce yoga est celui de la non-dualité, il nous a été transmis par Jean Klein, dans la continuité des Maîtres et des disciples. Il a pour origine la sagesse des humains qui ont observé et expérimenté la Nature dans toutes ses dimensions.  Il remonte à la nuit des temps, il est présent, nous l’expérimentons.

Le corps est un élément de la nature. Chaque cellule contient toute la nature, dans toutes ses dimensions : l’éther, l’eau, la terre, l’air, le feu. Les cinq éléments sont à la fois des symboles et des constituants de la réalité.

La conscience est dans l’ordre de l’éther. Éther doit être entendu dans le versant du vide, de l’espace qui aspire. Cet espace est aussi énergie. Le vide se confond avec la densité et l’énergie, peut-être ce que les physiciens entrevoient sous l’appellation de matière noire. La densité est sous nos pieds quand on est debout, sous notre bassin quand on est assis, sous les points d’appuis quand on est allongé. La densité des points d’appuis invite à connaitre la pression du centre de la planète, proche et indéfinie. La planète qui nous porte, que l’on touche, possède des énergies inouïes, sous nos mains, sous nos pieds. Le corps est un prolongement de ces énergies.

Notre yoga expérimente la continuité, de la matière, des énergies, des perceptions (l’intelligence), des actions (le mental), et de la joie.

Lire »

Yoga, le corps est espace !

Le Yoga explore les corps

 

Les Mains du Yoga

Apparition ….

arrêtez de fumer ! méditez ! (et autres dépendances)

A venir ….

 

Articles et vidéos pour méditer