L’axe du monde, méditation

Bleu

Des menhirs, des dolmens, des cairns, des formes qui évoquent la puissance, le fini et l’infini. Nos parents ont dressé des monuments qui nous parlent. C’était peut-être il y a 6000 ans, si l’on divise par une vie de 40 ans, (une génération qui voit ses petits enfants) on obtient 150 générations ! Les parents de nos parents de nos parents… 150 fois, ces parents nous tiennent la main. La méditation existe avant le temps. Le Yoga est un vestige de la préhistoire, un savoir transmis de main en main par l’expérience de l’espace, du souffle et du geste.

Les mégalithes évoquent l’axe du monde et les énergies. Chaque arbre, chaque vague, chaque reflet évoque des axes et des énergies. C’est l’expérience que nous avons de ces axes et de ces énergies qui nous réuni. Cette expérience est dans l’instant, à l’origine de la conscience.

Les entrelacs de courbes et de spirales évoquent les axes verticaux et horizontaux, les variations, les relations entre le fini, l’infini et l’indéfini. Les axes sont autant dedans que dehors, il ne s’agit pas de les approprier, ni de le manipuler. Ce que l’on peut apprendre, c’est à percevoir les axes, là où nous sommes et là où est l’autre. Pour cela il est d’abord nécessaire de percevoir les tensions qui voudraient mettre l’axe plus haut, plus loin, plus rapide ou plus lent. Tensions transmises ou inventées par les égos. L’attention silencieuse et quelques exercices permettent aux mémoires biologiques d’évoluer et de laisser la place au présent.

La verticale, comme l’horizontale sont des réalités de la nature. Chaque brin d’herbe est une expression, toute fleure est une manifestation, le mouvement d’une paupière, d’une bouche sont des prolongements.

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.

Yoga, le corps est espace !

Les Mains du Yoga

Le Yoga explore les corps

 

Apparition ….

arrêtez de fumer ! méditez ! (et autres dépendances)

A venir ….

 

Articles et vidéos pour méditer

Mouvements – Stages, Saint Gildas du Rhuys 2020

Ciel sur Venise le 8 juillet 2019 à 20h12

Le corps est dans le prolongement du mouvement des étoiles et des atomes. De ces mouvements naissent les perceptions. Des perceptions naissent la conscience. De ces mouvements apparaissent l’intelligence et l’action. Le mouvement originel a le goût de la joie. Le Yoga est contemplation.

Nos stages sont dans la pratique de l’attention, du mouvement, des énergies, dans l’instant et la pédagogie.

 

Avril 2020, mardi 7 (11h), samedi 11 avril (12h),

Août 2020, mardi 18 (17h), mardi 25 (12h),

Octobre 2020, du mardi 20 (11h) au samedi 24 (12h),

Formulaires d’inscriptions :  (à venir)

Le corps est intelligence !

Durga, la Créatrice

Durga Mahishasuramardini à vingt bras, précédée d’une nymphe. Niche 23 du Rani Ki Vav (Puit de la Reine, à degrés) Patan, Gujarat – dynastie Solanki 11ème siècle, ©Patrick Gassie

Le Yoga est une science. Dès le début de leur histoire, dans les Himalaya, les humains ont élaboré des concepts en observant le corps, sa relation avec l’univers. Le Yoga est une méthode. Leur premier constat est que l’observateur et l’observé ne font qu’un. Le Yoga est une expérience.
Sous une forme de pédagogie, les Indiens évoquent un « Corps subtil ». Ce corps est fait de cinq gaines, les Koshas. La première gaine est faite de matière, la deuxième est faite d’énergie, la troisième est faite des organes de perception (qui forment l’intelligence), la quatrième est faite des organes d’action (qui forment le mental), la cinquième est faite de joie. La conscience n’a ni commencement ni fin, ni forme, ni limite. Le corps est une expérience de la conscience.
Le Yoga fait l’expérience de l’intelligence du corps, de ses structures subtiles, de ses tensions d’abord, de ses ressources ensuite. Les perceptions dégagées des tensions, des schémas appris, les œillères, les milliers d’illusions, le serpent vu à la place de la corde… La liberté devient une expérience.

Lire »